Vue de l'atelier de Joo-Hee Yang en résidence
Joo-Hee Yang, Vue de l'atelier, travail en cours de l'œuvre Sculpture hygrométique, 2013. Photo: ENE/Baptiste Grison

Joo-Hee Yang

Artiste / Printemps 2012

Biographie

En vivant à cheval entre deux cultures différentes – française et coréenne – Joo-Hee Yang a acquis un regard singulier, observateur. Dans son travail de sculpture et d’installation, elle cherche à réinventer, à réorganiser le réel. Elle envisage sa résidence comme un terrain d’essai, là où l’œuvre se lie au lieu et au temps, données toujours éphémères dont elle cherche à saisir l’essence. À Est-Nord-Est, elle s’intéresse entre autres aux hygromètres faits de branches de bois écorcées que l’on retrouve dans le village. Déjà, elle s’est mise à explorer les infimes mouvements du bois, et ce en faisant une sculpture qui joint plusieurs branches. Joo-Hee Yang est diplômée de l’École nationale supérieure d’art de la Villa Arson à Nice en France. En 2011, elle a présenté l’exposition Wheels Don’t Need Alibi chez Artists Unlimited à Bielfeld en Allemagne.